Karl Girardet

Le lac suisse de Brienz par Karl Girardet, circa 1950. Un paysage d’une grande quiétude à la finesse d’exécution et aux délicates variations de lumière.

Huile sur toile
Signée en bas à droite
Dimensions : 30 x 51 cm
Avec cadre : 54 x 76 cm
Prix : 7500 euros

Le lac suisse de Brienz, « un petit paradis ».

Au nord des Alpes suisses, niché au cœur des montagnes majestueuses de l’Oberland bernois se niche le lac turquoise de Brienz. Un lieu magique et paradisiaque. Il doit son nom au village de Brienz, situé sur la rive nord.

En 1948, Karl Girardet en compagnie de son frère Edouard s’y installe et y peint de nombreux paysages.

De l’atmosphère claire, chaude et calme qui se dégage de ce Lac de Brienz émane une certaine émotion.

Une finesse d’exécution et une maîtrise des couleurs subtiles,

L’oeuvre témoigne d’une maîtrise technique, notamment dans le rendu de la transparence de l’eau et des feuillages. Les variations de lumière y sont extrêmement délicates. La langue de terre animée de plusieurs personnages et sa frondaison d’arbres s’avançant sur le lac partage la toile et ouvre sur la profondeur des sommets.

La composition est panoramique, calme, lumineuse et presque intemporelle.

Biographie

Karl Girardet, né en mai 1813 à Le Locle dans la Principauté de Neuchâtel (français sous le Premier Empire) et mort en avril 1871 à Paris, est un peintre, graveur et illustrateur. Il a vécu et travaillé la majeure partie de sa vie à Paris.

Fils aîné du graveur Charles Girardet et de son épouse Fanny Charlotte Favre, il appartient à une dynastie d’artistes suisses très proche de la France et dont il est la personnalité la plus marquante Il est initié au dessin et à la gravure par son père et prend d’abord le prénom de « Karl », pour se distinguer de celui-ci. Son père s’installe à Paris en 1822 alors que Karl n’avait que neuf ans.

Il se forme auprès du peintre Louis Hersent, puis est admis à l’École des beaux-arts dans l’atelier de Léon Cogniet qui devient un fidèle ami. Il rencontre le peintre et mécène suisse Maximilien de Meuron.

Sa première exposition au Salon de Paris a lieu en 1836, il y montre des peintures de genre et d’histoire qui séduisent la famille royale ; il devient le protégé du roi Louis-Philippe qui lui passe de nombreuses commandes et le fait participer au programme décoratif du nouveau musée de l’Histoire de France qu’il a initié en 1837 à Versailles. Karl y fait ses débuts en secondant son maître Léon Cogniet sur deux tableaux de batailles.

En tant que confident du roi français Louis Philippe Ier, Il devient peintre officiel de la Cour.

En 1838, il part pour Düsseldorf et traverse le Tyrol et la Croatie en 1839, enfin il gagne l’Italie en 1840. En 1842, il effectue un voyage en Égypte avec Albert de Meuron, puis accompagne le duc de Montpensier en Espagne.

Après la révolution de février 1848, et s’être enrôlé dans la garde nationale, il quitte la France en compagnie de son frère Édouard et s’installe à Brienz, dans le canton de Berne. il se réoriente vers la peinture de paysage, qu’il continue à exposer au Salon jusqu’à la fin de sa vie.

Il y peint des paysages et compose des toiles à partir de ses croquis de voyages en Orient. Il en tire des gravures qui parurent dans les revues le « Magasin pittoresque » et « le Tour du Monde ».

Il expose régulièrement au Salon, jusqu’en 1870. Il expose à l’Exposition universelle de 1855, où il obtient une médaille de 1re classe.

Il s’installe dans un atelier à Montmartre en 1857 où il réside jusqu’à sa mort.

Musées

En France

• Paris, musée du Louvre- Albums; de nombreuses illustrations, gravures.

• Lille, palais des Beaux-Arts.

• Tours, Musée des Beaux-Arts

• Versailles, musée national des châteaux de Versailles et de Trianon.

• Nantes, musée des Beaux-Arts

• Chantilly, musée Condé

• Rouen, musée des Beaux-Arts

• Reims, musée des Beaux Arts de Saint denis

• Senlis, musée d’art et d’archéologie

• Montauban, musée Ingres Bourdelle

En Suisse

• Neuchâtel, musée d’art et d’histoire.

• La Chaux-de-Fond, musée des Beaux-Arts.

Source

https://fr.wikipedia.org/wiki/Girardet