Project Description

Alexandre Istrati

Composition, datée 1955
Huile sur toile
Signée en bas à gauche
Datée au dos
Dimensions: 115 x 146 cm
Collection : Raymonde Cazenave
vente de succession Fev 2006
Prix: 28 000 euros

Alexandre Istrate (dit Istrati) débute son apprentissage à l’école de Beaux-Arts de Bucarest. Par la suite, il s’installe à Paris grâce à la bourse de l’Institut Français de Bucarest, en 1947, avec son épouse peintre Natalia Dumitresco.

Ils sont accueillis par leur compatriote, le sculpteur Constantin Brancusi, qui les aide à se loger. Leur amitié dure longtemps, le sculpteur les désigne comme exécuteur testamentaire. En France, il travaille à l’école des Beaux-Arts et à l’Académie d’André Lhote. En 1953, il obtint le prix Kandinsky.

Ses expositions personnelles sont nombreuses : elles débutent à paris à Paris, de 1949 à 1968, et également à l’international – New York, Bruxelles, Caracas, Milan, Washington, Copenhague, Londres, Cologne, Munich. Outre les solo shows, il a participe à des expositions collectives, notamment au Carnegie Institute de Pittsburgh, la Biennale de Turin, l’exposition « Une Aventure de l’Art Abstrait » au Musée Galliera, et à la fondation Maeght de Saint-Paul-de-Vence.

Après une brève période influencée par « Les Réalités nouvelles », la peinture d’Istrati évolue vers l’abstraction lyrique, un expressionnisme abstrait aux couleurs vives. Sa démarche, toujours expérimentale, évolue incessamment.

Bibliographie :

• Roger Van Gindertael « Istrati in » ; Eugène Ionesco « Catalogue de l’exposition Istrati ».

Musées :

• À Paris, Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, Centre Pompidou, Centre national des arts plastiques.

• En France : musée de Nantes, musée Picasso d’Antibes, musée d’art moderne et contemporain de Saint-Étienne métropole.