André Barbier (1883 – 1970)
21877
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-21877,stockholm-core-1.1,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-5.2.1,ajax_fade,page_not_loaded,popup-menu-fade,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
Title Image

André Barbier (1883 – 1970)

André Barbier (1883 – 1970)

Paysage de montagne, daté 1903

 

Huile sur toile  

Signée et datée en bas à gauche 

 

Ici, André Barbier représente un paysage valloné. Peintre sur le motif, il est a supposé qu’il s’est hissé aux sommets des montagnes pour choisir son motif : la nature. Il représente les variations lumineuses et colorées de l’automne. Au premier plan, le flanc de la montagne semble se jeter dans le lac. L’eau est vivement colorée, comme parée de camaïeux aux tons changeant. Au loin, les monts empâtés de neige s’élèvent vers le ciel couvert.

 

En 1903, âgé de vingt ans, André Barbier s’installe à Paris. Il devient l’ami de Claude Monet, d’Alain Marquet, de Maurice Denis et de Georges d’Espagnat… Le cercle parisien l’initie à la peinture du tournant du siècle qui révolutionne la pensée picturale de l’époque. Il expose au Salon des Indépendants de 1903 à 1938 ainsi qu’au Salon d’Automne et des Tuileries, puis montre ses œuvres dans des expositions personnelles, notamment à la Galerie Durand-Ruel. 

 

Il peint de nombreux paysages de Paris et de sa proche banlieue, la Normandie et la côte d’Azur, jusqu’à l’Italie. André Barbier est décrit par ses proches comme généreux, altruiste, à l’esprit ouvert, passionné de musique, d’astronomie et de photographie. Sa technique et sa maîtrise de la lumière prouve sa compréhension intime des subtilités de l’Impressionnisme. 

 

Bibliographie : Les Petits Maîtres de la Peinture

 

Musées : En France, Bagnols-sur-Cèze. À Paris : centre national des arts plastiques, FRAC Île-de-France

Category

XXe siècle

..

EnglishFrench