Project Description

Jean-Charles-Joseph RÉMOND

Paysage animé, vue de Cagnes- sur- Mer, circa 1840.
Huile sur toile signée en bas à gauche située au dos.
Inscription au dos: “Cagnes sur la … près de Nice” et ancien numéro d’exposition 170.
Dimensions: 27 x 40,5 cm
Avec cadre: 51 x 64 cm
Prix: 6500 euros

Jean C.J. Rémond nous livre ici un très joli panorama sur le Haut-de-Cagnes. Sur son promontoire, le vieux bourg médiéval de Cagnes-sur-Mer, baigné d’une jolie lumière méditerranéenne, se dessine, sublimé par l’artiste. A travers des pins aux feuillages finement dessinés, sur la droite, l’on aperçoit la plage et la mer.
A l’opposé des paysages historiques ou mythologiques, nous sommes ici dans la représentation d’une scène de la vie quotidienne.
Au premier plan, une bergère sur son âne, accompagnée de ses moutons et d’une vache, converse avec un paysan. On peut apercevoir dans le lointain, sur le chemin à la sortie de la ville, d’autres personnages accompagnés de leurs animaux.

Ce paysage romantique à la finesse de dessin et de détails est représentatif des qualités picturales et du travail de l’artiste: une composition qui se développe à partir d’une perspective étagée, une habile répartition de la lumière, des fonds plus estompés sur lesquels se détachent les feuillages, la présence de rochers, de l’eau et l’animation de personnages conversant.

Jean-Charles-Joseph Rémond est fils d’un imprimeur qui fonde en 1793 à Paris une imprimerie spécialisée en gravures. Il est l’élève de Jean-Baptiste Régnault à l’Académie de peinture et de sculpture dès 1809, et de Jean-Victor Bertin à l’École des beaux-arts de Paris en 1814. Il débute au Salon de 1814 avec deux paysages historiques.
Il est de ceux qui appliquent avec le plus de fidélité les règles du paysage composé .
Il remporte le grand prix de Rome du paysage historique en 1821, à l’unanimité pour L’Enlèvement de Proserpine par Pluton.
De retour de Rome, il ouvre un atelier à la fin de 1826. Rémond se consacre au paysage historique et cesse d’exposer après 1848. À son retour d’Italie, il publia un recueil de vues de ce pays. Adepte de la peinture en plein-air, il voyagea en Italie jusqu’à Naples et la Sicile, la Suisse avant de retourner en France. Jean-Charles-Joseph Rémond est élevé au grade d’officier de la Légion d’honneur.

Expositions:

•Du 19 juin au 4 octobre 2010 : Un siècle de paysages, le choix d’un amateur, Lyon, musée des beaux-arts

•Du 13 novembre au 22 novembre 2013 : Regards sur la nature, Paris, place Vendôme, galerie Fine Art Marty de Cambiaire

Bibliographie:

•Encyclopédie Larousse du xixe siècle en huit volumes.

•Emmanuel Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, graveurs, dessinateurs, Gründ, 1999.

•Suzanne Gutwirth, « Jean-Charles-Joseph Rémond (1795-1875) premier grand prix de Rome du paysage historique », in Bulletin de la Société d’histoire de l’art français, 1981, publ. 1983, no 50, p. 203.

•Laurie Marty de Cambiaire, avec Angélique Franck-Niclot, trad. Jane MacAvock, Regards sur la nature, une collection privée, [catalogue d’exposition], galerie Fine Art, 2013.

Musées:

Aux États-Unis

•Los Angeles, Getty Center : Paysage montagneux avec une route vers Naples, 1821-1825

•New York Metropolitan Museum of Art :

Vue d’Ischia depuis la mer, 1842
Entrée de la grotte du Pausilippe, entre 1822 et 1842
Vue du Colisée et de l’Arche de Constantin depuis le mont Palatin,
Vue de la basilique de Constantin depuis le mont Palatin, Rome,

En France

•Dijon, musée des beaux-arts de Dijon : Le Loup et l’agneau, huile sur toile,
Le Chêne et le roseau, huile sur toile,
•Montpellier, musée Fabre : La Mort d’Abel. Paysage historique, 1838

•Musée d’Arts de Nantes : Ulysse et Nausicaa, 1830, huile sur toile,

•Paris, musée du Louvre : Carloman blessé à mort dans la forêt d’Yvelines

•Toulon, musée d’art de Toulon : Paysage inspiré par le site de Royat , 1821

•Toulouse, musée des Augustins : Philoctète blessé à l’île de Lemnos, 1818

•Versailles, musée de l’Histoire de France :

Prise de Tarragone en Catalogne par le général en chef Suchet, 1837
Siège de Lerida par le général Suchet, 1836
Le Général Suchet reçoit la capitulation de la ville de Tortosa, 1837

Au Royaume-Uni

•Cambridge, Fitzwilliam Museum : Paysage italien avec vue d’un port.