Project Description

Gustave Colin

Scène de tauromachie, 1896
Huile sur panneau d’acajou
Signée en bas à gauche
Dimensions : 27 x 35 cm
Avec cadre : 46 x 54 cm
Inscription au dos de la toile « Le picador attaquant le taureau » et la date de 1896.

Prix : 4500 €

Gustave Colin peint des portraits, des paysages de la vie parisienne et des scènes typiques du folklore méditerranéen. Ses coloris sont chauds ; sa pâte, libre, forte et largement brossée, apporte de l’audace à ses peintures.

Il fut l’élève de Constant Dutilleux à Arras puis de Ary Scheffer, Thomas Couture et de Camille Corot à Paris, dont il gardera une forte impression.

Il débute sa carrière au Salon de 1857. Il reçoit des récompenses à plusieurs reprises, dont la médaille d’or en 1900. En 1863, il expose au Salon des Refusés aux côtés de Manet, qui dévoile pour l’occasion son célèbre tableau, « Le déjeuner sur l’herbe ».

En 1874, le peintre participe à la première exposition des impressionnistes, il expose cinq toiles. Heureux d’avoir appris et impatient de transmettre, il est professeur à l’Académie Julian de Paris. Bien qu’originaire du Nord de la France, il vécu dans le pays basque qui lui inspira de nombreux tableaux.

Musées :

• À Paris : musée d’Orsay

• En France : musée des beaux-arts de Pau, musée Crozatier à Le-Puy-en-Velay, musée de la Chartreuse de Douai, musée des beaux-arts de Marseille, musée des beaux-arts de Reims, musée Antoine Vivenel de Compiègne, musée basque et de l’histoire de Bayonne, musée des beaux-arts de Lille.

Bibliographie :

• Hans Peter Bühler, « Colin Gustave », Allgemeines Kunsterlexikon, 1998

• Gérard Schurr, Pierre Cabane, Dictionnaire des petits maîtres de la peinture, 1820-1920, t. II, Paris, Les Editions de l’amateur, 1996