Walther Püttner (1872 – 1953)
21861
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-21861,stockholm-core-1.1,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-5.2.1,ajax_fade,page_not_loaded,popup-menu-fade,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
Title Image

Walther Püttner (1872 – 1953)

Walther Püttner (1872 – 1953)

Nature morte aux roses et aux livres, vers 1910

 

Huile sur toile est signée dans le coin inférieur

Dimensions : 120 x 120 cm, 137 x 137 cm avec cadre

 

 

Walther Püttner (1872, Leipzig – 1953, Munich) représente « Nature morte aux roses et aux livres » vers 1910. Pour le présent tableau, il dépeint une nature morte sur le thème de l’érudition et du ludique. Les tentures colorées masquent le fond de la scène, offrant un fond coloré aux objets du premier plan. Quelques roses en vase, une poupée d’arlequin en bois peint, des livres épais empilés et une plante verte luxuriante sont rassemblés sur une table.

 

L’orchestration des objets est savante. Le drap blanc est négligemment posé, comme si quelqu’un venait à l’instant de le poser sur la table. Il offre un point de lumière et une continuité dans la composition.

 

La géométrie du costume de l’arlequin fait échos à celle du vase de fleurs. Finement ouvragé, il contraste avec la rusticité du pot en terre cuite de la plante verte. Les feuilles de cette dernière dépassent en hauteur le bouquet de roses jusqu’à sortir du cadre. Le hors-cadre suggère un espace inaccessible au spectateur, prêt à passer sa tête à travers la fenêtre pour accéder à l’espace intérieur.

 

Le jeune peintre est formé par son père, Richard Püttner. Il complète son savoir-faire à l’académie de Munich, dans l’atelier de Herterich et dans celui de Hœcker. Il voyage en Italie, découvre la lumière méditerranéenne et la met en pratique au regard de la lumière allemande.

 

 

 

Musées : musée d’art moderne et contemporain de Strasbourg

Category

XXe siècle

..

EnglishFrench