Stanislas Lépine (1835 – 1920)
22109
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-22109,stockholm-core-1.1,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-5.2.1,ajax_fade,page_not_loaded,popup-menu-fade,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
Title Image

Stanislas Lépine (1835 – 1920)

Stanislas Lépine (1835 – 1920)


Peintre français (Caen, 1835 – Paris, 1920)

 

Rue des Saules, vers 1872

 

Huile sur carton entoilée

Signée en bas à droite, situé au dos

Dimensions : 24 x 34,5 cm

 

Stanislas Lépine peint la « Rue des Saules » un peu avant 1872. Une seconde vue de la rue, datée entre 1872 et 1876 (Artcurial, 17 juin 1997), montre les lanternes à gaz accrochées au mur. Le peintre fait figurer la façade du n°22 soit celle du « Lapin agile », l’un des lieux de rencontre privilégié de la Bohème au début du XXème siècle.

 

L’attention du se porte sur les rues désertes du vieux Paris et celles de la capitale à l’aube de l’ère industrielle. Il dépeint avec une touche libre et relevé, sa palette colorée joue des nuances de la pierre et de la nature.

 

Stanislas Lépine est un peintre français élève de Jean-Baptiste Corot (1796-1875), maître du paysage français naturaliste du XIXe siècle. Corot offre à Lépine les pinceaux et la vision de la nature qu’il applique à celle de la vie urbaine.

 

Fait notoire, Lépine participe à la première exposition des impressionnistes à Paris. Il côtoie Monet, Sisley, Pissarro et Renoir. S’il ne se rattache pas au mouvement d’un point de vue de la recherche plastique, il rejoint l’attrait des Impressionnistes pour le Paris de la modernité.

 

 

Musées :
. Musée d’Orsay, musée Carnavalet, département des Arts Graphiques du musée du Louvre.

Category

XIXe siècle

..

EnglishFrench