Léopold Stevens (1866 – 1935)
22183
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-22183,stockholm-core-1.1,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-5.2.1,ajax_fade,page_not_loaded,popup-menu-fade,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
Title Image

Léopold Stevens (1866 – 1935)

Léopold Stevens (1866 – 1935)

 

Scène de rue parisienne, 1895

 

Huile sur carton

Signée et datée en bas à droite

Dimensions : 33 x 24 cm

Avec cadre : 51,5 x 41 cm 

VENDU

 

À travers un jeu de grilles en fer forgé, la prise de vue audacieuse laisse apercevoir en fond une rue typiquement parisienne, témoignage de la modernité du peintre,
Léopold Stevens nous fait découvrir Paris sous un aspect très original. 

 

En arrière plan, deux personnages féminins animent la rue bavardant et vaquant à leurs emplettes. Nous devinons une boutique d’alimentation à la devanture et au store coloré, taches de couleur rouge venant, à la manière « des coquelicots » de Monet, illuminer cette peinture impressionniste. 

 

Fils du célèbre peintre belge Alfred Stevens, Léopold reçoit très tôt l’enseignement de son père. Il grandit dans une famille de collectionneur, d’amateur d’art et de mélomane. Il se spécialise en tant que peintre de genre, exposant moins de portraits de femmes élégantes pour lesquels il avait eu quelques succès que des marines, des paysages ainsi que des scènes de la vie parisienne. 

 

Il produit sur ce thème quelques affiches remarquées et illustre aussi quelques ouvrages. Il exposa aux Salons de Paris et de Bruxelles. 

 

 

Musées :

. Musée des Beaux-Arts de Bruxelles, Paris Musée d’Orsay, Anvers

Category

Archives

..

EnglishFrench