Gustave Colin (1828 – 1910)
22486
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-22486,stockholm-core-1.1,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-5.2.1,ajax_fade,page_not_loaded,popup-menu-fade,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
Title Image

Gustave Colin (1828 – 1910)

Gustave Colin (1828 – 1910)

 

Les courses à Longchamp

 

Huile sur panneau

Signée en bas à droite, porte une inscription au dos « Longchamp » et une date 1896

 

Dimensions: 26,5 x 35 cm

Avec cadre : 41 x 49 cm

VENDU

Le peintre dépeint une scène connue du Paris du XIXème siècle : les courses de Longchamp. Ici se rassemblait, le samedi, les courses fameuses qui ont fait trembler la terre aux portes de la capitale. Ici, le peintre représente une perspective du palais.

 

Gustave Colin peint des portraits, des paysages de la vie parisienne et des scènes typiques du folklore méditerranéen. Ses coloris sont chauds ; sa pâte, libre, forte et largement brossée, apporte de l’audace à ses peintures.

Il fut l’élève de Constant Dutilleux à Arras puis de Ary Scheffer, Thomas Couture et de Camille Corot à Paris, dont il gardera une forte impression.

 

Il débute sa carrière au Salon de 1857. Il reçoit des récompenses à plusieurs reprises, dont la médaille d’or en 1900. En 1863, il expose au Salon des Refusés aux côtés de Manet, qui dévoile pour l’occasion son célèbre tableau, « Le déjeuner sur l’herbe ».

 

En 1874, le peintre participe à la première exposition des impressionnistes, il expose cinq toiles. Heureux d’avoir appris et impatient de transmettre, il est professeur à l’Académie Julian de Paris. Bien qu’originaire du Nord de la France, il vécu dans le pays basque qui lui inspira de nombreux tableaux.

 

 

Musées :

. À Paris : musée d’Orsay

. En France : musée des beaux-arts de Pau, musée Crozatier à Le-Puy-en-Velay, musée de la Chartreuse de Douai, musée des beaux-arts de Marseille, musée des beaux-arts de Reims, musée Antoine Vivenel de Compiègne, musée basque et de l’histoire de Bayonne, musée des beaux-arts de Lille.

 

 

Bibliographie :

. Hans Peter Bühler, « Colin Gustave », Allgemeines Kunsterlexikon, 1998

. Gérard Schurr, Pierre Cabane, Dictionnaire des petits maîtres de la peinture, 1820-1920, t. II, Paris, Les Editions de l’amateur, 1996

Category

Archives

..

EnglishFrench