Gustave Bolin (1920 – 1999)
22690
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-22690,stockholm-core-1.1,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-5.2.1,ajax_fade,page_not_loaded,popup-menu-fade,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Gustave Bolin (1920 – 1999)

Gustave Bolin (1920 – 1999)

 

 

À la lisière de la forêt, vers 1960

 

 

Huile sur toile

Signée en bas à droite

Dimensions : 60 x 73 cm

Avec cadre : 90 x 92 cm

 

 

Gustave Bolin est né d’une famille d’orfèvres qui, pendant trois générations, a fourni la Cour des tsars et la famille royale de Suède. Arrivé à Paris à l’âge d’un an, il s’ouvre à l’art dans l’effervescence de la ville, fait son choix dans les musées et œuvre dans le sillage des ateliers.

 

Formé par Othon Friesz, il apprend à mesurer sa peinture entre « l’éloquence du lyrisme et la tempérance de la réflexion » (Jean-Jacques Lévêque). Il est de toutes les avants-gardes et de tous les cercles de peintres. Sa pratique s’en ressent : du modèle à la figuration en passant par la non-figuration, elle est riche en expérimentation.

 

 

 

Musées :  

. En France : Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris.

 

 

Bibliographie :  

. Jean-Jaques Lévêque, Gustave Bolin, Paris, Chêne, Art Saint Honoré, 1990

. Bénézit, article « Gustave Bolin », Oxford Art Online

 

 

Category

XXe siècle

..

EnglishFrench