Eugène Galien-Laloue (1854 – 1941)
22356
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-22356,stockholm-core-1.1,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-5.2.1,ajax_fade,page_not_loaded,popup-menu-fade,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
Title Image

Eugène Galien-Laloue (1854 – 1941)

Eugène Galien-Laloue (1854 – 1941)

sous le pseudonyme de M. LENOIR

 

VENDU

Scène de marché, Cayeux-sur-Mer 

 

Huile sur panneau

Signée en bas à gauche
Située « Cayeux sur mer » au dos
 
Dimensions : 24 x 32 cm

Avec cadre : 40 x 48, 5 cm

 

 

Eugène Galien-Laloue était un artiste talentueux et productif, notamment lorsqu’il travaillait à la gouache et réalisait des œuvres à petite échelle. Il peint presque exclusivement les endroits les plus pittoresques de Paris, notamment les Grands Boulevards.

 

Il jouissait d’une réputation considérable au début du XXe siècle et peignit l’heureuse période d’avant-guerre lorsque la ville était remplie d’omnibus et de calèches. Son travail évoque l’atmosphère parisienne du tournant du siècle et conserve une valeur documentaire.

 

Il peint également des paysages de Normandie, de Seine-et-Marne, de Marseille, d’Italie et de Venise et commence, en 1914, à peindre des scènes militaires. Eugène Galien-Laloue (1854 – 1941) expose au Salon des Artistes Français à partir de 1877.

 

 

 

Bibliographie :

. cat. raisonné, Noé Willer, Eugène Galien Laloue (1854-1941), Paris, éditions N. Willer, 1999 
. David Klein, Edouard Cortès et Eugène Galien Laloue, Los Angeles, Klein Art Gallery, 1993 
. André Roussard, Dictionnaire des peintres à Montmartre, Paris, éditions André Roussard, 1999
 

Musées :
Musées des Beaux Arts de Louviers, Mulhouse et de La Rochelle. 
Category

Archives

..

EnglishFrench