Ernest QUOST (1842-1931) .
23766
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-23766,stockholm-core-1.2.1,select-child-theme-ver-1.1,select-theme-ver-6.9,ajax_fade,page_not_loaded,popup-menu-fade,,qode_menu_,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive
Title Image

Ernest QUOST (1842-1931) .

Ernest QUOST (1842-1931) .

 

Composition florale aux jonquilles dans un jardin.

 

Huile sur toile signée en bas à gauche .

Dimensions: 60,5 x 73,5 cm, avec cadre: 81 x 91,5 cm.

vendu

Une ravissante nature morte printanière d’un de nos artistes préférés « Le peintre des jardins fleuris, des fleurs ». Comme à son accoutumée, Ernest Quost entre en communion avec la nature .

 

Agrémenté de branches d’un arbre fruitier en fleurs et de violettes, un panier de bouquets de jonquilles occupe le centre de la composition. Partout dans le monde, cette fleur élégante, l’une des toutes premières à fleurir à la sortie de l’hivers est synonyme de l’arrivée des beaux jours, du printemps. La couleur jaune, la plus brillante des couleurs, symbole de la lumière vient ensoleiller la composition.

 

E .Quost, peintre impressionniste débute au Salon de 1866; il est fait sociétaire des artistes français en 1887. Le peintre est plusieurs fois récompensé, en 1880, 1882 et 1889, à l’Exposition Universelle en 1890 et en 1900.

Il rencontre le succès aux Salons, la critique apprécie ses couleurs délicates et l’anecdote amusante de ses natures mortes.

Ses fleurs étaient appréciées par Monet et Van Gogh qui, dans une lettre à Théo, fait allusion aux « roses du père Quost ».

 

Bibliographie :Gérald Schurr « Les Petits Maitres de la Peinture 1820 -1920 »

Musées: Paris (Orsay, Marmottan, Luxembourg), Bernay , Castres, Rouen, Gray, Limoges, Nancy.

Category

Archives

EnglishFrench