ELLER (Lucien Roudier dit) (1894 – 1940)
24323
portfolio_page-template-default,single,single-portfolio_page,postid-24323,stockholm-core-2.1,select-theme-ver-6.9,ajax_fade,page_not_loaded,popup-menu-fade,,qode_menu_,wpb-js-composer js-comp-ver-6.7.0,vc_responsive
Title Image

ELLER (Lucien Roudier dit) (1894 – 1940)

ELLER (Lucien Roudier dit) (1894 – 1940)

 

 Des fleurs pour l’artiste

 

Huile sur toile signée en haut à droite

Dimensions : 46 x 33, avec cadre 58 x 45 cm

 

Une élégante danseuse hispanique reçoit des fleurs à la fin de sa représentation. Le peintre s’attache à représenter le chatoiement des couleurs. La robe éclatante et le bouquet multicolore soulignent l’esprit du tableau : les joies et la gaité du spectacle. 

 

Le peintre, marseillais, illustrateur et décorateur, Lucien Eller fut le peintre de la vie nocturne, des bars, des salles de spectacle et des clubs de jazz. Il dépeint l’atmosphère de la nuit dans un style expressif et graphique. Son style s’inspire des codes de l’illustration et de la peinture, dans la tradition des peintres Van Dongen et Rouault.

 

Lauréat de la société des Beaux-arts de Marseille, il emménage à Paris après la Première guerre mondiale. À la capitale, il expose à la galerie Devambez et aux Salons des Indépendants et au Salon des Humoristes.

 

Mort prématurément, son travail reste dans l’ombre une vingtaine d’année. En 1956, une vente est organisée à Nice ; elle rassemble plus de 70 de ses œuvres le ramène à la lumière auprès d’un public de marchands et de collectionneurs avertis.

 

Bibliographie :

• Emmanuel Bénézit, « Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs », t. 4, Librairie Gründ, 1976, p. 144

• Martin Wolpert & Jeffrey Winter « Modern Figurative paintings, the Paris  connection » A Schiffer Book

Category

Archives

EnglishFrench